Robert Raushenberg Money thrower 1960

Robert Raushenberg Money thrower 1960

Jean Tinguely Hommage à New York (fragment) 1960

Jean Tinguely Hommage à New York (fragment) 1960

ESBA Tours SÉMINAIRE Journée d’étude « Art et électricité »

Journée d’étude « Art et électricité »

Le mercredi 14 février 2018, de 14 heures à 17 heures. 
Salle rez-de-jardin

Journée d’étude organisée par CROS, le cycle conservation-restauration des oeuvres sculptées, en partenariat avec Claude Gueniffey.

Expérience prérequise :

  • Ne rien y connaître en électricité :
  • Être curieux(se)
  • Aimer l’art
  • Avoir de l’humour

 

Méthode pédagogique :  alternance d’exposés et de travaux pratiques

Programme :

  • Les grandeurs électriques
  • L’histoire de l’électricité
  • L’appareillage électrique
  • L’art électromécanique
  • La carte ARDUINO
  • La sécurité électrique
  • Les utilisations de la technologie électrique, électronique, informatique dans les œuvres d’art.
  • Les particularités de ces utilisations.
  • Remarques, préconisations sur la présentation, conservation, restauration de ces œuvres.

Présentation de l’intervenant, Claude Gueniffey, automaticien :

« Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé démonter les objets pour voir et comprendre « comment ça marche ». J’ai eu la chance d’avoir des parents compréhensifs me laissant transformer ma chambre en atelier pluridisciplinaire : mécanique, peinture, électricité…

Après un BacC et une classe préparatoire, les mathématiques que j’adorais me sont apparues un peu trop théoriques. Je suis allé étudier la physique et l’informatique à la fac pendant 3 ans, c’était bien à l’époque (1977) on démontait les ordinateurs pour modifier, améliorer, il y avait des TP en physique… J’ai été successivement concepteur de cartes électroniques, programmeur de systèmes de commande industriels (automates programmables). En parallèle de ces emplois, j’assurais des formations sur les microprocesseurs, et les microcontrôleurs, automates programmables et en électrotechnique.

Depuis une vingtaine d’années, je me consacre à la formation en électrotechnique et en automatisme pour des entreprises industrielles. L’utilisation de l’électricité au sens large, de l’électrotechnique, l’électronique et l’informatique dans les œuvres d’art m’intéresse, parfois cela tient du bricolage, parfois de l’ingénierie mais il y a toujours un détournement par rapport à l’usage classique.  »

 

← Retour site TALM

Les derniers flux