ESBA Tours Événements MIA, MAME incubateur artistique

MIA, MAME incubateur artistique

L’École supérieure des beaux-arts TALM-Tours (porteur du projet), le Centre dramatique régional de Tours, le Conservatoire à rayonnement régional et Ecopia ont décidé de s’associer pour accompagner les jeunes créateurs diplômés. MIA se veut un foyer de professionnalisation, de création et d’innovation qui tient de l’incubateur, de la pépinière et du fablab. MIA entend accompagner à la fois individuellement et collectivement l’essor de jeunes artistes, sur les dimensions économiques, juridiques, logistiques, artistiques et techniques.

Le contexte de globalisation, l’industrialisation croissante des biens culturels, le développement de nouveaux médias, l’émergence de nouveaux passages entre les arts, bouleversent considérablement le milieu artistique. Au point que la question de la professionnalisation des artistes est devenue un centre d’intérêt pour la sociologie avec Pierre-Michel Menger1 ou l’économie avec Hans Abbing2. Au point qu’en trente ans, le travail de l’artiste est passé d’une activité si originale qu’inclassable à la catégorie des professions intellectuelles au même titre que la recherche ou l’enseignement. Ce nouveau régime statutaire marque un changement de paradigme que les lieux de formation des disciplines de la création ne peuvent ignorer. L’École supérieure des beaux-arts TALM-Tours (porteur du projet), le Centre dramatique régional de Tours, le Conservatoire à rayonnement régional et Ecopia ont décidé de s’associer pour accompagner les jeunes créateurs diplômés dans cette mutation.

Entre 2012 et 2015, les chercheurs Céline Assegond et Estelle Durand, du laboratoire Citères de l’université François Rabelais, de Tours, ont mené une recherche sur la Professionnalisation, Institutionnalisation et ancrage territorial des artistes dont l’École supérieure des beaux-arts TALM-de Tours – avec celle de Bourges – était l’un des partenaires. En accédant aux représentations et aux pratiques des artistes plasticiens, cette recherche a identifié les freins et les leviers du proocessus de professionnalisation et d’institutionnalisation des artistes en région Centre Val de Loire. Les obstacles à la professionnalisation des artistes sont plusieurs ordres : la faiblesse, dans le cursus actuel, de la formation sur les enjeux économiques et juridiques de la création ; l’absence, après le diplôme, d’accompagnement spécifique à la professionnalisation et à l’entrepreneuriat culturel ; le cloisonnement des institutions culturelles à l’échelle locale.

Forte des conclusions de cette étude, l’École supérieure des beaux-arts TALM-Tours s’est rapprochée de trois institutions :

  • le Théâtre Olympia, Centre dramatique régional de Tours qui développe depuis 2005 un dispositif unique de professionnalisation de jeunes artistes dramaturges, le JCRT – partenaire spectacle vivant de MIA ;
  • le Conservatoire Francis Poulenc à rayonnement régional (le cursus DEM) – partenaire formation musicale de MIA ;
  • la structure d’accompagnement de professionnels et porteurs de projets artistiques ECOPIA – partenaire formation et conseil professionnel de MIA.

Les partenaires ont convenu de la nécessité de mutualiser leurs compétences et de l’urgence de créer conjointement un dispositif transversal, pluridisciplinaire et puissant de soutien aux jeunes créateurs, le MIA (Mame incubateur artistique). Tous les domaines de la création et des industries créatives sont concernés.

← Retour site TALM

Les derniers flux