16640717_10154526255253335_4524497330504426535_n

16640717_10154526255253335_4524497330504426535_n

16716060_10154526255253335_4524497330504426535_o

16716060_10154526255253335_4524497330504426535_o

MAISON-ROUGE_3553456835064541288 (1)

MAISON-ROUGE_3553456835064541288 (1)

MAISON-ROUGE_3553456835064541288 (1)

MAISON-ROUGE_3553456835064541288 (1)

ESBA Tours Conférences L’esprit français

L’esprit français

Conférence publique de François Piron
Mardi 2 mai 2017 à 18 : 00
(Salle de conférence – rez-de-chaussée)

Sur invitation de Sandra Delacourt, François Piron propose de mettre en discussion l’exposition L’esprit français, contre-cultures 1969-89, dont il est avec Guillaume Désanges le co-commissaire. Présentée à La maison rouge à Paris jusqu’au 21 mai 2017, cette exposition s’intéresse à l’émergence d’un « esprit français » marqué par la « pensée 68 » tout en se maintenant dans un quasi statu quo politique. Cette situation va durablement marquer différentes formes de contre-cultures, mouvements d’émancipation et de contestation, et sans le savoir, créer de nouvelles formes d’avant-garde où les cultures populaires (cinéma, rock, bande dessinée, journalisme, télévision, graffiti…) influent sur les champs plus traditionnels de la culture (littérature, philosophie, art contemporain, théâtre). Elles forment une nébuleuse trouble de pratiques autonomes, témoignant d’un singulier « esprit français », mélange d’idéalisme et de nihilisme, d’humour caustique et d’érotisme, de noirceur et d’hédonisme. De la Figuration Narrative à la violence graphique de Bazooka, des éditions Champ Libre à la création des radios libres, de Hara-Kiri à Bérurier Noir, cette exposition rend compte d’un « esprit français » critique, irrévérencieux et contestataire, en proposant une multitude de filiations et d’affinités.

François Piron

François Piron est commissaire d’expositions indépendant, critique d’art et éditeur. Diplômé de l’Université de Haute-Bretagne (Rennes 2), il est responsable du post-diplôme de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, et co-fondateur de la coopérative éditoriale Paraguay à Paris. De 2000 à 2005, il a co-dirigé les Laboratoires d’Aubervilliers. De 2007 à 2012, il a co-dirigé l’espace d’art indépendant castillo/corrales à Paris.

François Piron a signé de nombreuses expositions, dont :

Incorporated!, 5e édition de la biennale d’art contemporain Les Ateliers de Rennes en 2016 ; Bruit de fond, Centre national de la photographie, 2000 ; Subréel, Musée d’art contemporain de Marseille, 2002 ; Intouchable, l’idéal transparence, Villa Arson, Nice, 2006; Société Anonyme, Le Plateau et Kadist Art Foundation, Paris, 2007-2008; Where the Lions are, Para/Site Art Centre, Hong Kong, 2008; Habiter poétiquement le monde, LAM, Villeneuve d’Ascq, 2010 ; Locus Solus, Impressions de Raymond Roussel, Musée Reina Sofia, Madrid et Fondation Serralves, Porto, 2011-2012 ; Nouvelles Impressions de Raymond Roussel, Palais de Tokyo, 2013 ; Raymond Roussel. The President of the Republic of Dreams, Galerie Daniel Buchholz, Berlin, 2013 et New York, 2015 ; Mangelos, Miroirs noirs, Galerie Frank Elbaz, Paris, 2013 ; In These Great Times, Kunstnernes Hus, Oslo, 2014. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs, notamment au catalogue de la 10e Biennale de Lyon, 2009, du pavillon espagnol de la Biennale de Venise 2011 et du pavillon néerlandais de la Biennale de Venise 2013. Il a récemment contribué aux ouvrages Thomas Hirschhorn, Critical Laboratory, MIT Press, 2013, et Michel Leiris et Cie,Gallimard-Centre Pompidou, 2015. Il prépare une monographie consacrée aux écrits de Guy de Cointet.

Portrait dans la revue Critique d’art : http://critiquedart.revues.org/13557

← Retour site TALM

Les derniers flux